Vivre et l'écrire

Vivre et l'écrire

Tout contre soi

Lorsqu'on serre une personne tout contre soi, on ne le fait pas seulement pour la tenir dans ses bras. On le fait aussi pour retenir de ses mains l'instant que l'on passe avec elle, le garder avec soi jusqu'à s'en imprégner la mémoire et la peau.



24/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres