Vivre et l'écrire

Vivre et l'écrire

Nelson Mandela (1918-2013)

Adieu Nelson, adieu à toi notre Madiba. Steve Biko et toi avez éveillé ma conscience politique, c'est vous qui avez allumé la flamme de mon antiracisme viscéral pendant mes années collège. Tu as été le héros absolu de mes jeunes années jusqu'à aujourd'hui et tu le resteras jusqu'à la fin de mes jours. J'ai découvert et j'ai été bercé par la musique sud-africaine de Johnny Clegg qui racontait ton histoire et exposait ton combat dans "Asimbonanga", je suis tombé amoureux de ton pays et de sa culture, j'ai appris quelques mots de zoulou grâce aux chansons, j'ai milité contre l'Apartheid, j'ai milité pour ta libération et j'étais devant ma télé ce 11 février 1990, le jour où tu es devenu un homme libre. Tu resteras un des plus beaux géants de l'Histoire, de notre histoire à tous, celle de l'humanité dont tu portais certaines valeurs parmi les plus nobles.

Tu as été l'Homme de la Réconciliation, tu as été le Père d'une nation depuis si longtemps déjà que certains d'entre nous avions presque oublié que tu n'étais qu'un simple mortel. Mais un mortel dont la parole et l'action ont éclairé bien des générations sur les cinq continents et cette lumière se propagera encore sur les générations futures. Tu étais déjà pour beaucoup une légende vivante. Tu seras désormais une légende presque immortelle qui résistera à l’écume des siècles tant que l’humanité conservera de toi une trace dans sa mémoire... Repose en paix.

 

Publié sur Facebook le 06/12/13



21/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres